Cinq mauvaises habitudes qui peuvent vous empêcher de perdre du poids ou de progresser

par | 29 Juin 2022 | Alimentation, Musculation

Accueil 9 Alimentation 9 Cinq mauvaises habitudes qui peuvent vous empêcher de perdre du poids ou de progresser

Avant même de commencer cet article, je tiens à préciser que chacun est différent, et quelque chose qui ne fonctionne pas pour l’un peut fonctionner pour l’autre. Le fait qu’une méthode ou une stratégie de perte de poids figure sur cette liste ne signifie pas que cette méthode ne pourrait pas potentiellement aider certaines personnes. 

Cependant, étant donné qu’une grande partie de la population est continuellement au régime et que nos problèmes de poids ne cessent de s’aggraver, il se peut que beaucoup d’entre nous fassent peut-être une ou plusieurs de ces choses, sans résultat positif. Adapter et modifier son approche n’est pas un échec, cela montre que vous êtes plein de ressources et résilient. 

Nous sommes tous différents. Notre corps réagit différemment à différentes choses comme l’exercice et l’alimentation. Cela dit, je pense que certaines de ces habitudes très populaires en matière de régime et d’exercices peuvent être la raison même pour laquelle une personne ne voit pas de progrès, malgré un régime, une activité physique ou les deux. 

Si vous avez fait une ou plusieurs de ces choses au cours des 4 derniers mois ou plus sans que votre santé, votre poids, votre composition corporelle ou vos niveaux d’énergie n’aient changé, vous devriez peut-être envisager de changer de stratégie.

  • Compter les calories ou utiliser une application de suivi des repas.
  • Utilisation d’un dispositif de suivi des dépenses caloriques, d’un podomètre ou autre une technologie de fitness portable.
  • Se peser tous les jours ou toutes les semaines.
  • Faire de la musculation plus de 8 heures par semaine ou faire de la musculation 6 jours ou plus par semaine.
  • Faire un régime draconien, réduire son apport calorique de manière drastique.

Les trois premiers éléments de la liste ont trait au suivi : suivi de l’activité, du poids, des calories brûlées ou consommées, des aliments consommés… Les deux derniers concernent davantage la façon dont vous vous alimentez et vous entraînez. 

Pour info, une personne peut obtenir d’excellents résultats sans faire aucun des éléments de la liste ci-dessus. Le fait de tout suivre et d’aiguiser sa discipline peut être utile à certains d’entre nous, dans une certaine mesure, pendant un certain temps. Mais qu’en est-il du reste de la population, qui se bat encore ? Qui travaillent dur depuis des mois ou des années et ne voient toujours pas de résultats ? Si vous avez fait des efforts et que vous ne voyez pas de résultats, pourquoi hésiter à essayer une autre approche ?

Bien souvent, la peur de prendre du poids et l’absence de résultats incitent les gens à resserrer leur emprise sur l’un ou l’autre des éléments de la liste ci-dessus. Au lieu d’essayer une nouvelle approche, les gens essaient de manger encore moins ou de faire encore plus d’exercice. Ils établissent de nouvelles restrictions et de nouvelles règles de régime, généralement encore plus strictes que les précédentes. 

Au lieu d’obtenir de meilleurs résultats, ils ne font qu’accentuer ce qui ne marchait pas et renforcer la mentalité de régime perpétuel. C’est une spirale qui peut s’intensifier rapidement et devenir incroyablement frustrante. 

Alors que faire à la place, et comment mettre fin à cette angoisse que l’abandon de l’une de ces habitudes puisse entraîner une reprise de poids ? Vous devez vous faire confiance, faire confiance au processus et vous concentrer sur la nécessité de faire les bons choix, sans nécessairement faire de la micro-gestion et suivre méticuleusement ces choix. C’est évidemment plus facile à dire qu’à faire, et il faut de la pratique et quelques recherches initiales pour savoir si l’on est sur la bonne voie. 

Par exemple, vous pouvez difficilement improviser, si vous n’avez pas une bonne idée de ce qu’est une alimentation saine (cela n’implique pas de se priver ou de devoir noter chaque morceau qui vous passe sous la dent) ou si vous ne savez pas à quoi ressemble un programme d’entraînement bien conçu (cela n’implique pas de se brutaliser tous les jours ou de passer des heures à la salle de sport). 

Voici un bref aperçu de la façon de rompre avec ces habitudes, si elles ne sont plus utiles pour vous et votre santé, et ce qu’il faut faire à la place.

tour de taille fourchette

1. Compter les calories ou utiliser une application de suivi des repas 

Adoptez un régime végétalien, et faites le plein de légumes à volonté. Supprimez les aliments transformés de votre alimentation et privilégiez les légumes frais, les fruits, les céréales complètes et les noix. Mangez en pleine conscience. 

Quand vous avez faim, mangez, et apprenez à reconnaître les signaux de satiété de votre corps. Buvez beaucoup d’eau. Mangez pour être en bonne santé. Une fois que vous savez à quoi ressemble une alimentation saine, concentrez vos efforts et votre énergie pour continuer dans cette voie.

2. Utilisation d’un dispositif de suivi des dépenses caloriques, d’un podomètre ou autre une technologie de fitness portable.

Croyez-le ou non, les muscles seront toujours utilisés et les graisses seront toujours brûlées même si vous ne portez pas de dispositif de suivi comme témoin de vos entraînements. Une fois que vous avez une idée générale de ce que vous êtes censé faire, ne vous focalisez pas sur la microgestion, mais allez-y ! Investissez-vous dans vos séances d’entraînement. 

Soyez présent, poussez-vous dans vos retranchements et éclatez-vous (dans le sens amusez-vous, ne vous blessez pas quand même 😅). Vous n’avez pas besoin d’un compteur de calories pour savoir que vous avez travaillé dur. 

Êtes-vous couvert de sueur ? Vos muscles tremblent ? Pourquoi avez-vous besoin d’une application pour valider votre entraînement ? Pour couronner le tout, ces applis sont généralement ridiculement imprécises dans le suivi des dépenses caloriques. De plus, elles sont presque inutiles lorsqu’elles sont utilisées pour suivre les deux styles d’entraînement les plus efficaces : HIIT et musculation. 

En plus de vous maintenir dans un état d’hyper-concentration sur des chiffres arbitraires qui se prêtent à une mentalité de régime, elles sont aussi très peu utiles en raison de leurs problèmes de précision. Si vous utilisez ce type de technologie depuis des mois et que vous ne voyez pas de résultats, envisagez d’abandonner la technologie et de vous concentrer sur les points suivants : 

  • Ne pas manquer vos séances d’entraînement, et y aller à fond
  • Essayer d’être actif dans la vie en général : emprunter les escaliers, faire des pauses pour vous étirer ou marcher lorsque vous travaillez au bureau, etc. Les petites choses s’additionnent, même si vous ne les suivez pas. 

Si vous tenez à utiliser une application, envisagez une appli dans laquelle vous entrez vous même vos résultats et vos progrès, comme un carnet de musculation, avec vos séries, répétitions, charges soulevées etc… Pour progresser séances après séances. Ce sera bien plus utile et bien plus motivant.

3. Se peser tous les jours ou toutes les semaines

J’avais l’habitude de me peser plusieurs fois par jour. Je sais comment ces choses peuvent vous prendre dans leurs griffes et régir le reste de votre journée. C’est une pente glissante qui mène à l’obsession. Le fait est que le poids corporel d’une personne fluctue constamment et que le poids sur une balance n’est pas le moyen le plus fiable de suivre votre santé, vos progrès ou la forme de votre corps.

balance se peser

Nous avons vu tellement d’histoires “avant et après” qui ont l’air d’avoir perdu cinq kilos sur leur photo « après », mais qui ont en fait gagné cinq kilos de muscles et ont l’air plus compact, plus maigre et plus tonique. En bref, si vous vous pesez régulièrement et que vous ne voyez pas les résultats escomptés, envisagez d’abandonner la balance pour de bon. 

De nombreuses personnes qui ont pris l’habitude de se peser depuis longtemps constatent une amélioration rapide de leur état d’esprit et de leurs résultats lorsqu’elles cessent de monter sur la balance. 

4. Faire de la musculation plus de 8 heures par semaine ou faire de la musculation 6 jours ou plus par semaine.

Plus n’est pas nécessairement mieux lorsqu’il s’agit d’exercice. Si vous consacrez plus de 8 heures ou 6 jours ou plus par semaine à des programmes d’entraînement intenses et que vous ne voyez pas de résultats, il y a de fortes chances que vous ne vous y preniez pas de la bonne façon. 

La première chose à faire est de répartir votre entraînement entre la force, le HIIT, le cardio modéré et les jours de récupération. L’erreur la plus fréquente est de faire trop de cardio, ou trop de HIIT. Trop de cardio modéré ou régulier peut avoir un impact négatif sur le métabolisme et le HIIT ne devrait pas être pratiqué plus de 3 fois par semaine.

L’entraînement musculaire est l’un des meilleurs moyens de brûler les graisses et peut entraîner une légère augmentation du métabolisme qui brûle des calories 24 heures sur 24, même lorsque vous êtes au repos. Il s’accompagne également d’une longue liste d’avantages pour la santé. Veillez à avoir une représentation saine de l’entraînement musculaire pour tous les groupes de muscles, ainsi qu’un peu de cardio, des étirements et, bien sûr, des jours de repos, dont l’importance ne doit absolument pas être sous-estimée.

musculation fatigue surentrainement

L’élément suivant à prendre en compte est la durée de vos séances d’entraînement. En réalité, 45 minutes, trois à six fois par semaine, c’est suffisant. De même que trois à cinq séances d’une heure, ou cinq à six séances de 30 minutes. En fait, vous pouvez structurer vos séances d’entraînement de nombreuses façons différentes. Mais en termes de fréquence, si vous travaillez 6 à 7 jours par semaine et que vous ne voyez pas de résultats, vous avez peut-être intérêt à ajouter un ou deux jours de repos ou des séances de récupération très légères (comme de la marche ou des étirements). 

La durée est également importante. Si vous vous entraînez pendant une heure ou plus, 5 fois par semaine, et que vous n’obtenez pas de résultats, il se peut que votre intensité, votre type d’entraînement ou la durée de votre entraînement vous empêchent d’obtenir des résultats. Si vous vous entraînez plus de 5 jours par semaine, ou plus d’une heure par jour, et que vous ne voyez ou ne ressentez aucun changement positif, envisagez de réduire la durée ou la fréquence de vos séances, vous êtes peut-être victime de surentraînement. 

5. Faire un régime draconien, réduire son apport calorique de manière drastique.

Croiriez-vous que manger trop peu peut en fait entraîner une prise de poids ? Comme les autres éléments de cette liste, c’est compliqué et cela dépend de nombreuses variables, mais de manière générale, vous n’avez pas vraiment besoin d’avoir faim pour perdre du poids et, en fait, cela peut contrecarrer vos progrès. Une réduction drastique des calories peut inciter votre corps à s’accrocher aux graisses, ce qui peut ralentir votre métabolisme et vous causer des problèmes à court et à long terme. 

Quelle est la solution ? Concentrez-vous sur l’alimentation pour être en bonne santé, pour avoir de l’énergie et pour vous sentir bien. Si vous faites des choix alimentaires intelligents et que vous écoutez les signaux de faim et de satiété de votre corps, il n’est généralement pas nécessaire de compter ou de restreindre les calories, de suivre chaque macro chaque jour, d’éliminer des groupes d’aliments entiers ou de suivre tout autre régime généralement strict qui comporte un grand nombre de « règles » rigides.

assiette triste regime diet

Encore une fois, je réalise qu’au début, beaucoup d’entre nous ont besoin d’une ligne directrice ou de quelque chose à suivre et à utiliser pour acquérir des habitudes saines. Et il peut y avoir des moments dans notre vie où nous devons même réévaluer ce qui fonctionnait auparavant pour nous, mais qui ne nous sert plus. Il est important que nous restions conscients de ces choses. Mais dans l’ensemble, l’objectif final de tout régime ou programme d’exercice doit être de vous permettre de vivre votre vie de manière saine et naturelle, et non de vous attacher indéfiniment à des habitudes fastidieuses et à des règles inflexibles.

Pour conclure

Je sais que l’article ci-dessus contient de nombreuses généralisations et simplifications excessives et qu’il ne s’applique évidemment pas à tout le monde. Beaucoup de choses dépendent de variables uniques à chaque individu. Il faut beaucoup d’essais et d’erreurs et une exploration honnête de soi pour trouver exactement ce qui fonctionne pour chacun d’entre nous. Mais si vous voulez avoir un corps sain et en forme qui se maintient facilement au fil des ans, vous devez adopter une approche intelligente et modérée en matière de régime alimentaire et d’exercice physique. 

En réalité, considérez que les choses que vous faites pour essayer d’obtenir des résultats peuvent être la raison exacte pour laquelle vous ne les obtenez pas. Avant de laisser tomber, comme il peut être tentant de le faire, donnez-vous vraiment une chance honnête d’y réfléchir. Si vous vous êtes imposé l’un ou l’autre des éléments de la liste depuis 4 mois ou plus, sans aucun changement positif, il est peut-être temps d’essayer une autre méthode.

legumes regime

En fin de compte, si vous voulez avoir un corps sain et un esprit sain, vous devez vous engager à vivre d’une manière plus naturelle, sans avoir à noter chaque repas ou à vous peser tous les matins, à porter des appareils de fitness tous les jours ou à suivre un programme d’entraînement ou de régime exténuant et inflexible qui vous laisse une sensation de faim, de fatigue et d’épuisement perpétuels. 

Vous devriez manger sainement et faire de l’exercice pour vous créer une vie meilleure, et non pas retravailler votre vie entière pour avoir une certaine apparence ou un certain poids.

Le lien entre la force de préhension (ou poigne) et une vie plus longue

La mobilité est souvent considérée comme un indicateur clé du vieillissement en bonne santé, car elle permet aux personnes âgées de rester...

Un plan alimentaire végétalien pas cher pour bien commencer

Vous envisagez donc de vous lancer dans un régime végétalien. Vous pensez peut-être que c'est trop cher et vous n'arrivez pas à vous faire à l'idée...

Le régime végétalien réduit le risque de cancer de la prostate

Le cancer de la prostate est le deuxième cancer le plus fréquent chez les hommes, après le cancer de la peau. En 2021, environ 248 500 hommes ont...

Une étude révèle qu’une consommation élevée de fruits et légumes réduit le risque de dépression.

La dépression touche des millions de personnes chaque année.  Les symptômes comprennent un sentiment persistant de tristesse, une humeur dépressive...

L’exercice physique améliore la forme du cerveau avec l’âge

En plus d'offrir un large éventail de bienfaits physiques au cours du vieillissement, le sport et l'exercice physique en général peuvent également...

Supplémentation en vitamine B12 : Pourquoi ça ne devrait pas seulement concerner les végétaliens ?

La vitamine B12 (également connue sous le nom de cobalamine) est absolument vitale pour une bonne santé. Ce que vous ne savez peut-être pas, c'est...

La vérité sur le soja – Briser les idées reçues

Le grand débat... Les gens semblent être soit pour le soja, soit contre le soja. Et tous semblent avoir des opinions très tranchées. J’ai donc pris...

Les régimes vegan et végétariens sont bénéfiques pour la santé de la peau

On vante les mérites d'un régime à base de plantes, notamment la réduction du risque de maladies cardiaques et de certains types de cancer. Mais...