Devenir Vegan

Accueil 9 Devenir Vegan
table vegan

Les raisons

Pour ta santé

Les régimes végétaliens bien planifiés respectent les directives en matière d’alimentation saine et contiennent tous les nutriments dont notre corps a besoin. Certaines recherches ont établi un lien entre les régimes végétaliens et une pression artérielle et un taux de cholestérol plus faibles, ainsi que des taux plus bas de maladies cardiaques, de diabète de type 2 et de certains types de cancer.

 

Devenir végétalien est une excellente occasion d’en apprendre davantage sur la nutrition et la cuisine, et d’améliorer votre alimentation. En tirant vos nutriments des aliments d’origine végétale, vous faites plus de place dans votre alimentation aux options favorables à la santé comme les céréales complètes, les fruits, les noix, les graines et les légumes, qui regorgent de fibres, de vitamines et de minéraux bénéfiques.

Pour les animaux

Empêcher l’exploitation des animaux n’est pas la seule raison de devenir végétalien, mais pour beaucoup, cela reste le facteur clé dans leur décision de devenir et de rester végétalien. L’attachement émotionnel aux animaux peut faire partie de cette raison, tandis que beaucoup croient que toutes les créatures sensibles ont droit à la vie et à la liberté. Les spécificités mises à part, éviter les produits d’origine animale est l’un des moyens les plus évidents de prendre position contre la cruauté et l’exploitation des animaux partout dans le monde. Lisez un aperçu détaillé des raisons pour lesquelles le fait d’être végétalien témoigne d’une véritable compassion pour les animaux.

cochon defense animaux

Pour la planète

Qu’il s’agisse de recycler nos déchets ménagers ou de nous rendre au travail à vélo, nous sommes tous conscients des moyens de mener une vie plus écologique. L’une des mesures les plus efficaces qu’un individu puisse prendre pour réduire son empreinte carbone est d’éviter tous les produits d’origine animale. Cela va bien au-delà du problème des flatulences des vaches !

Pourquoi la viande et les produits laitiers sont-ils si mauvais pour l’environnement ?

La production de viande et d’autres produits d’origine animale fait peser une lourde charge sur l’environnement, qu’il s’agisse des cultures et de l’eau nécessaires pour nourrir les animaux, du transport ou d’autres processus de la ferme à l’assiette. La grande quantité de céréales nécessaires à la production de viande contribue de manière significative à la déforestation, à la perte d’habitat et à l’extinction des espèces. Rien qu’au Brésil, l’équivalent de 5,6 millions d’acres de terre est utilisé pour cultiver du soja destiné aux animaux d’Europe. Ces terres contribuent à la malnutrition dans les pays en développement en poussant les populations appauvries à cultiver des cultures de rente pour nourrir les animaux, plutôt que de se nourrir. D’autre part, des quantités considérablement plus faibles de cultures et d’eau sont nécessaires pour maintenir un régime végétalien, ce qui fait du passage au végétalisme l’un des moyens les plus faciles, les plus agréables et les plus efficaces de réduire notre impact sur l’environnement. 

Pour l’humanité

Tout comme le véganisme est l’option durable lorsqu’il s’agit de prendre soin de notre planète, le mode de vie végétal est également un moyen plus durable de nourrir l’humanité. Un régime à base de plantes ne nécessite qu’un tiers des terres nécessaires à un régime à base de viande et de produits laitiers. Dans un contexte d’insécurité alimentaire et hydrique mondiale croissante due à une myriade de problèmes environnementaux et socio-économiques, il n’y a jamais eu de meilleur moment pour adopter un mode de vie plus durable. Éviter les produits d’origine animale n’est pas seulement l’un des moyens les plus simples de réduire la pression sur la nourriture et les autres ressources, c’est aussi la façon la plus simple de prendre position contre les systèmes alimentaires inefficaces qui affectent de façon disproportionnée les personnes les plus pauvres du monde entier. En savoir plus sur la façon dont les régimes végétaliens peuvent aider les gens.

Pourquoi être végétarien ne suffit pas

Les souffrances causées par l’industrie des produits laitiers et des œufs sont probablement moins connues que le sort des animaux élevés en usine. La production de produits laitiers nécessite la mort d’innombrables veaux mâles qui ne sont d’aucune utilité pour le producteur laitier, ainsi que la mort prématurée de vaches abattues lorsque leur production de lait diminue. De même, dans l’industrie des œufs, même les œufs « éthiques » ou « en libre parcours » impliquent la mort des poussins mâles « inutiles » à l’âge d’un jour seulement.

De la viande éthique ?

Il est tentant de vouloir croire que la viande que nous mangeons est éthique, que nos « animaux de consommation » ont vécu une vie pleine et heureuse et qu’ils n’ont connu ni douleur ni peur à l’abattoir. Pourtant, la triste vérité est que toutes les créatures vivantes (même celles étiquetées « en liberté » ou « biologiques ») craignent la mort, tout comme nous. Peu importe la façon dont ils sont traités de leur vivant, ils éprouvent tous la même peur au moment de l’abattage.

La bonne nouvelle

La bonne nouvelle c’est que nous pouvons faire quelque chose. Chaque fois que nous faisons des achats ou commandons un repas dans un restaurant – chaque fois que nous mangeons – nous pouvons choisir d’aider ces animaux. Chaque fois que nous passons d’un produit animal à un produit végétalien, nous défendons les animaux d’élevage du monde entier. Il n’a jamais été aussi facile de devenir végétalien. Le véganisme est de plus en plus répandu et de plus en plus de personnes de tous horizons découvrent les avantages de ce mode de vie.   

Il est temps de se poser la question suivante : s’il est désormais possible de vivre en consommant des aliments et des boissons délicieuses, en étant en meilleure santé, en laissant une empreinte carbone plus faible et en évitant de tuer d’autres créatures, alors pourquoi ne le faisons-nous pas ?

go vegan

Comment devenir vegan ?

Il est temps de vous révéler un petit secret : devenir végétalien est en fait un jeu d’enfant.

Peu importe ce qui vous a amené jusqu’à cette page, vous avez déjà franchi la première étape importante de votre voyage végétalien. Voici quelques conseils qui ont fait leurs preuves pour que ce processus passionnant se déroule en douceur.

 

Allez-y doucement

Gardez votre objectif final en tête, mais allez-y à votre propre rythme. Certaines personnes parviennent à devenir végétaliennes du jour au lendemain et si c’est la bonne approche pour vous, c’est fantastique. Mais ne vous inquiétez pas si vous sentez que vous avez besoin de plus de temps. Comme tout autre changement de mode de vie, il faut non seulement s’habituer à devenir végétalien, mais aussi prendre le temps de déterminer ce qui vous convient le mieux. Il ne s’agit pas d’une expérience unique et il existe de nombreuses approches possibles.

 

Apporter de petits changements à vos repas quotidiens est l’un des moyens les plus simples d’augmenter la quantité d’aliments d’origine végétale dans votre alimentation. Vous pouvez commencer par supprimer la viande ou les produits laitiers un jour par semaine, puis continuer. Vous pouvez aussi essayer de changer un repas à la fois, en prenant des petits déjeuners végétaliens la première semaine, en ajoutant un déjeuner végétalien la deuxième semaine et ainsi de suite. Vous pouvez même essayer de changer un produit à la fois en remplaçant le lait de vache par du lait d’amande ou de soja ou le beurre par de l’huile de coco ou de la margarine. Il existe une alternative végétale pour presque tous les types d’aliments auxquels vous pouvez penser, vous n’avez donc pas à vous priver de vos aliments préférés. Pour plus d’inspiration, consultez notre section alimentation et notre blog.

 

Faites-le bien

Veillez à ne pas manquer de nutriments essentiels. Ce n’est pas parce que vous êtes végétalien que vous mangez sainement, car il existe des versions végétaliennes de presque tous les types de malbouffe auxquels vous pouvez penser. Tant que vous mangez une grande variété d’aliments végétaux savoureux, il vous sera facile de planifier un régime alimentaire sain qui intègre toutes les vitamines et tous les nutriments dont vous avez besoin. Consultez notre page sur l’alimentation pour plus d’informations.

 

Essayez de nouvelles choses

Offrez à vos papilles gustatives de nouveaux aliments et de nouvelles saveurs. En quittant votre zone de confort alimentaire, vous partirez à la découverte de nouvelles cuisines. Il existe des milliers de recettes végétaliennes provenant des quatre coins du monde. Quelles que soient vos préférences culinaires, vous découvrirez de nouveaux plats étonnants et des variations intéressantes de vos plats favoris. Pourtant, il n’est pas nécessaire d’être un chef primé pour y parvenir. Vous serez agréablement surpris par le nombre de plats que vous pouvez facilement préparer à partir d’éléments déjà présents dans votre cuisine ou d’ingrédients de supermarché locaux.

burger vegan

Continuez à apprendre

N’oubliez pas que devenir végétalien est un apprentissage, qui peut être très lent. Vivre en tant que végétalien dans un monde non végétalien demande à la fois du courage et de la curiosité. Le véganisme existe depuis 1944, mais c’est encore un concept relativement nouveau pour beaucoup de gens. Il est important que vous vous donniez le temps d’apprendre les différents aspects du véganisme – et n’oubliez pas de vous féliciter en cours de route pour les progrès que vous avez accomplis.

 

Demandez de l’aide

« Où puis-je acheter du chocolat végétalien ? « Comment faire des gâteaux sans œufs ? « Je ne sais pas comment parler du véganisme à ma famille ! » N’ayez crainte, vous n’êtes pas seul. Notre site Web regorge (ou regorgera bientôt 😅) d’informations et de ressources répondant à toutes ces questions et à bien d’autres encore. Rien de tel que de parler à d’autres végétaliens pour faciliter votre transition. Entrez en contact avec d’autres personnes par le biais des réseaux sociaux, où vous découvrirez de nombreux amis heureux de vous aider. 

 

Rappelez-vous pourquoi

Rappelez-vous sans cesse les raisons pour lesquelles vous avez choisi un mode de vie végétalien et les avantages que vous avez ressentis depuis que vous êtes végétalien. Vous trouverez probablement que devenir végétalien est beaucoup plus facile que prévu, mais si vous passez une mauvaise journée ou si vous avez l’impression que le végétalisme est trop difficile, respirez profondément et réfléchissez brièvement à vos choix. Lire des livres ou regarder régulièrement des vidéos informatives et stimulantes sur le véganisme peut vous aider, tout comme le fait de conserver des rappels visuels motivants, comme des photos de vos animaux préférés. Vous pouvez aussi trouver le sanctuaire animalier le plus proche de chez vous. Passer du temps avec des animaux d’élevage traditionnel et apprendre à connaître leur merveilleuse personnalité est un excellent moyen de réaffirmer votre engagement envers le véganisme. Si vous ne pouvez pas le faire, ces vidéos positives d’animaux feront la même chose.

 

N’abandonnez pas

Si vous croyez en vous, le mode de vie végétalien deviendra vite une seconde nature. Il y a toujours une meilleure raison de s’en tenir à sa décision que d’aller à l’encontre de celle-ci. Si vous avez des problèmes avec vos amis ou votre famille, n’abandonnez pas. N’oubliez pas qu’il existe de nombreux groupes végétaliens en ligne et hors ligne que vous pouvez rejoindre.

 

Assurez-vous de faire des choses en cours de route qui vous rappellent la joie de vivre végétalien, et prenez les choses au jour le jour. Vous avez choisi une façon étonnante, passionnante et profonde de vivre votre vie – assurez-vous d’en profiter.